Blog sur l'industrie hotelière

Six Points Clefs du Marketing Numérique à surveiller en 2018

By Editor | On 01 01 2018

La nouvelle année est une excellente opportunité pour avoir un regard sur ce que vous êtes entrain de faire dans le numérique et pouvoir saisir les nouvelles opportunités qui se créent.

1.Générer de meilleures performances avec du contenu personnalisé

“Le contenu avant tout” cette expression est toujours vraie, mais maintenant encore plus lorsqu’il est diffusé avec une touche personnalisée. La personnalisation devrait être au centre des préoccupations lors de l’élaboration d’un plan marketing pour l’année qui vient. Transmettre le bon message au bon moment à chaque client est le Saint Graal. Mais comment pouvons-nous être sûrs que les besoins spécifiques d’un client sont parfaitement pris en compte ?

  • Premièrement, sachez qui sont vos clients et déterminez qui pourrait être votre nouveau client. Étudiez attentivement les statistiques et les données démographiques de votre site internet pour vous assurer que vous ne faites pas fausse route. L’utilisation réelle de ces données détaillées est essentielle.
  • Deuxièmement, assurez-vous que le contenu de votre site internet est optimisé dans la langue de vos clients, avec différents messages et offres en fonction de leurs besoins. Le ciblage géographique, où les messages (ou offres) changent en fonction de l’origine de l’internaute, est quelque chose que les plateformes modernes de gestion de sites internet comme le CMS des sites Smart de Bookassist ont déjà cette possibilité.

Cette stratégie implique désormais encore plus d’efforts de la part des hôtels en termes de création de contenu correspondant aux préférences spécifiques de chaque client, comme par exemple en proposant des messages différents pour les clients réguliers par rapport aux clients potentiels. Mais il est impératif d’aller dans cette direction, car les appels à l’action ne se suffisent plus d’eux-mêmes.

Et ne gaspillez pas de nouveaux bons contenus. Les entreprises déjà implantées payent également pour promouvoir leur propre contenu et tirer davantage de leurs efforts. Les réseaux sociaux tels que Facebook et Instagram continuent d’être des alternatives à faible coût pour les hôtels afin de tirer parti de leur nouveau contenu personnalisé avec une communication plus large.

2.Les réseaux sociaux axés sur les résultats

L’évaluation du retour sur investissement sur les réseaux sociaux est une tâche difficile, en particulier lorsque la volonté de la campagne sur le réseau social n’est pas directement liée au revenu. Pour un hôtel ou un restaurant, la stratégie consiste souvent à ne pas augmenter le nombre de réservations (chambres ou couverts), mais faire croître la notoriété de la marque.

La mesure de l’efficacité des campagnes sur les réseaux sociaux n’est pas aussi claire que lorsqu’on utilise Google AdWords, où il est facile de mesurer les objectifs atteints en termes de nombre de réservations effectuées via les clics. Dans les réseaux sociaux, nous devons évaluer de façon qualitative ces objectifs, et ils se divisent en deux catégories:

  • Notoriété: Le nombre de personnes qui connaissent votre marque;
  • Perception: Comment les gens pensent et se sentent à propos de votre marque

Les statistiques d’engagements sociaux, sont la réelle évaluation des campagnes sur les réseaux sociaux. Les données et valeurs souvent ciblées sont les suiveurs ou les pages préférées, mais elles ne sont pas les seules. Les statistiques incluent également:

  • Les partages : le nombre de fois que votre message a été partagé;
  • Les mentions : le nombre de fois que quelqu’un a mentionné votre marque;
  • Les commentaires : le niveau d’interaction directe sur vos messages;
  • La portée : le nombre de personnes qui ont vu votre message.

Par exemple, comparer le nombre de personnes qui parlent de vous au nombre de personnes qui parlent de vos concurrents, cela vous donne une bon ressenti sur le niveau d’engagement et de votre amélioration globale. La plupart des plateformes des réseaux sociaux offrent maintenant un bon outil d’analyse pour vous aider à évaluer votre efficacité. Il est temps de commencer à utiliser ces outils.

3.L’ascension du Dark Social

Le Dark Social fait référence au trafic des sites internet via les canaux sociaux mais qui n’est pas attribué à sa source d’origine. Le dark social se produit principalement par le partage privé d’URL sur des plates-formes telles que WhatsApp, Viber et Facebook Messenger. Imaginez ce scénario. Vous postez un lien sur Facebook en faisant la promotion d’une offre spéciale. Une personne qui vous suit aime le post et identifie un de ses amis. Cet ami ouvre le lien de votre post. Ils aiment ce qu’ils voient et copient l’URL, en la collant dans un groupe de discussion sur WhatsApp.

Dans cette exemple, les clics sur le post Facebook seront filtrés dans Google Analytics avec Facebook comme source. Cependant, lorsque l’URL est cliquée dans le chat WhatsApp, le trafic sera enregistré directement sur le site internet sans aucune référence. C’est le Dark Social en action.

Une étude réalisée par RadiumOne en 2016 affirme que «84% des partages venant des consommateurs, des sites internet et des annonceurs se font désormais via des canaux privés, Dark Social». Malheureusement, il n’existe aucun moyen précis de mesurer ce trafic venant du Dark Social. L’ajout de boutons de partage des réseaux sociaux sur votre site internet et le balisage correct des URL que vous partagez sur Facebook ou dans des newsletters (avec des paramètres de type UTM pour les plus connaisseurs) réduisent la quantité du trafic social partagé venant de la source « directe ». Mais même cela n’est pas entièrement efficace.


Cela ne signifie pas que le Dark Social devrait simplement être ignoré. Google Analytics vous permet d’avoir un regard en profondeur dans votre trafic et de segmenter les visites «directes» qui sont arrivées sur une page de votre site internet difficile (par exemple, le sous onglet d’un menu) d’accès à l’aide d’un appareil mobile. Si une URL est assez longue, nous pouvons supposer que les utilisateurs ne l’ont pas tapé directement dans leur navigateur internet, en particulier sur le mobile. Dans l’exemple mentionné précédemment, vous pourriez faire une recherche dans Google Analytics pour analyser le trafic mobile après que l’offre a été publiée sur Facebook.

Il sera de plus en plus important de s’engager avec ce niveau d’analyse pour obtenir une vision réelle de l’efficacité de votre stratégie de marketing numérique. Travailler efficacement est nécessaire.

4.Optimisation de la recherche vocale

Google Voice Search n’est pas nouveau - sa première version date de mai 2012, avec une mise à jour multilingues quelques mois plus tard. Depuis lors, les annonceurs en marketing numérique et experts SEO ont expérimenté de façon proactive de nouvelles façons d’exploiter la recherche vocale, d’autant plus que le mobile se développe. La principale différence entre la recherche vocale et la recherche écrite est la longueur de la requête et la nature de la phrase. Les requêtes de recherche vocale ont tendance à être plus longues et souvent une question naturelle, par ex. “Quels sont les meilleurs hôtels dans le centre-ville de Dublin pour les familles?”, A contrario à d’une recherche écrite comme “hôtel familiale Dublin”.

En conséquence, ces recherches appartiennent à ce que l’on appelle «l’entonnoir supérieur», où les utilisateurs effectuent des recherches de manière générale avec peu d’engagement immédiat. La clef pour les hôtels est de s’assurer que les résultats de ces recherches présentent votre propriété dans le cadre du soi-disant « Evoked set », cette petite sélection d’hôtels que les utilisateurs voient et s’en souviendront plus tard lorsqu’ils effectueront une seconde recherche. Au fur et à mesure que les interfaces vocales deviennent plus présente, se concentrer sur la recherche vocale est donc de plus en plus important.

Que faire?

  • Écrivez le contenu que vous pourriez dire naturellement lors d’une recherche vocale ou lors d’une conversation et il est beaucoup plus probable de faire correspondre les requêtes de recherche vocale. En écrivant, demandez-vous à quelle question ce contenu tente-t-il de répondre? La section recherche de requêtes de Google Analytics et Google Search Console peut vous aider à trouver ce que vos utilisateurs effectuent comme recherche.
  • Créez un ensemble de requêtes en fonction des atouts présents déjà dans votre hôtel. Par exemple, si votre hôtel dispose d’un spa, accédez à la recherche Google et commencez à taper quelques phrases en utilisant quelques mots clés liés au spa pour voir ce que Google suggère en tant que recherches classiques.
  • Evaluer le volume de recherche dans vos requêtes afin de déterminer le nombre d’utilisateurs susceptibles d’effectuer des recherches vocales. Mais tenez également compte de la qualité de la recherche pour s’assurer que votre hôtel génère des revenus.
  • Assurez-vous que des données structurées, connues sous le nom de Schema Markup, sont présentes sur votre site internet, ce qui est essentiel car c’est l’une des principales ressources utilisées pour alimenter les résultats de recherche.

5.Les chatbots dans l’industrie hôtelière

Nous avons tous probablement interagi avec un chatbot sans jamais savoir que c’était une machine. Les méthodes d’apprentissage automatique et d’intelligence artificielle permettent désormais aux programmes d’interpréter des requêtes écrites ou orales des utilisateurs et dirigent ou répondent automatiquement l’utilisateur sans aucune intervention humaine. Nous assistons actuellement à l’assistance des chatbots au service clientèle dans un certain nombre de canaux commerciaux, notamment les sites internet, les applications et les plates-formes de messagerie telles que Facebook, Twitter et autres. Un récent sondage d’Oracle a prédit que d’ici 2020, 80% des professionnels du marketing devraient se tourner vers les chatbots pour les services à la clientèle et plus encore. Les chatbots seront programmés pour l’engagement proactif des clients, le suivi du modèle d’achat des consommateurs, la création de contenu et d’annonces personnalisées, le retour sur l’interface utilisateur du site et fournit des données essentielles. Les chatbots pourraient même devenir des vendeurs et générant des prospects.

Expedia a déjà lancé des chatbots sur Facebook, Amazon Alexa et Skype. D’autres grands acteurs du secteur touristique et hôtelier comme Booking.com, Kayak, Cheapflights, Skyscanner, expérimentent déjà leurs chatbots pour trouver des vols et des hôtels à des prix réduits pour leurs clients. Et les groupes hôteliers comme Marriott, Starwood et Hyatt les testent tous depuis longtemps. Attendez-vous à voir plus de chatbots pour attirer l’attention de vos clients.

6.L’impact de la vidéo en tant que publicité

Le contenu vidéo est consommé plus que tout autre type de contenu actuellement sur internet. Ce type de contenu domine totalement les écrans des mobiles et tablettes offrant une possibilité indivisible de projection de marque sans distractions. En fait, chaque propriétaire de smartphone regarde au moins une vidéo chaque jour à la recherche de connaissances ou de divertissement. Et ça marche. Le récent succès de Bookassist pour le Harbour Hotel à Galway, en Irlande, est un bon exemple. Il avait besoin de se démarquer de la foule. Conscient de leurs avantages concurrentiels, l’équipe a créé une série de vidéos montrant leur amour pour Galway et les lieux incontournables à visiter. Grâce à la collaboration avec Bookassist, les vidéos du Harbour Hotel ont réussi à toucher des milliers de clients potentiels sur YouTube. Cela a stimulé leurs ventes directes de 50% et fait de leur canal de réservation la nouvelle destination préférée de tous.

Ça se passe maintenant !

—-

Cet article est un condensé de notre équipe de Digital Marketing chez Bookassist (http://www.bookassist.com), le multi-récompensé partenaire en technologique et stratégie numérique pour les hotels à travers le monde entier. Les contributeurs sont (1) Lucia Ribagorda, (2) Sara Santos García, (3) Jason Kelly, (4) Donald Piccione, (5) (6) Rumenigo Fernandes.

Bookassist est The Direct Booking Expert™ et est certifié Google Premier Partner et également un Bing Ads Accredited Professional.


Nuage de mots clés



Derniers posts du blog


Nouvelles et Presse


bookassist - technology & online strategy for hotels

Adresse: 5 avenue de i'Opéra, 75001 Paris, France
Téléphone: +33 (0) 645 14 3778
Email:
Web: https://bookassist.org/fr