Nouvelles et Presse

Quatre rappels pour augmenter les réservations directes sur votre propre site

By Des O'Mahony | On dimanche, 15 fvrier 2009

Les derniers indicateurs de tendance pour la fréquentation des hôtels en France en 2009 ne sont certainement pas les meilleurs que nous ayons connus.
Cependant, nous pouvons, avec un peu de bon sens, faire face à ces ralentissements et certainement enrayer la baisse éventuelle des prix moyens.

Vous avez déjà tous compris l’intérêt de la réservation directe sur vos propres sites, la preuve, vous êtes tous équipés d’un des moteurs de réservation les plus performants du marché comme les 2 000 établissements en Europe qui, comme vous, ont choisi Bookassist comme partenaire.

Premier rappel:
- Une réservation pour un séjour de 150 euros par un site généraliste vous rapporte un chiffre d’affaires d’environ 120 euros en prenant une commission de 20 % (les plus gros fournisseurs prennent entre 17% et 25 % et beaucoup d’hôtels vont bien au delà, je le sais j’ai été directeur commercial d’hôtels et je gérais 40 sites en ligne).
- Une réservation pour un séjour de 150 euros sur votre site par votre système Bookassist vous donne un chiffre d’affaires de 144 euros à 4% !!!
Conclusion: Les réservations directes génèrent un meilleur prix moyen

Deuxième rappel:
Les internautes recherchant un hôtel dans votre ville taperont au moins: le nom de la ville + le mot “hôtel”.
Ils verront et iront sur des sites généralistes proposant des centaines d’hôtels et finiront par trouver l’hôtel qui les intéresse: peut-être le vôtre.
50% de ces personnes, taperont une nouvelle fois le nom de votre hôtel sur Google pour voir le site officiel de votre établissement et comparer les prix mis en ligne sur chacun des sites. Si vous êtes plus cher ne serait-ce que d’1 ou 2 euros sur votre propre site par rapport aux prix visibles sur les sites généralistes, vous n’aurez aucune chance que le client réserve en direct. Alors vous serez doublement perdant: une première fois parce que votre prix moyen sera inférieur et une deuxième fois parce que le client ne voudra plus réserver en direct chez vous la prochaine fois.
Conclusion: Appliquez au moins la parité tarifaire sur votre propre site, c’est LA règle d’or.

Troisième rappel:
Attention à l’utilisation de vos noms de domaine. Certains sites tiers se servent de vos noms de domaines sans votre autorisation, vérifiez sur les contrats que vous passez si vous avez bien donné votre accord pour l’utilisation de votre nom de domaine. Vous devez être propriétaire de ce nom, vous l’avez déposé et acheté.
Ex: un internaute tape le nom de votre hôtel sur Google et voit une dizaine de sites où votre nom apparaît, comment peut-il identifier qu’il est bien sur votre site officiel, votre propre site Internet, celui dans lequel vous avez investi pour certains beaucoup d’argent? Bien souvent votre site est loin derrière les autres, pourquoi?
Les sites généralistes qui ont bien compris le fonctionnement, utilisent vos noms d’hôtel pour détourner les clients qui cherchent votre établissement, faites le test par vous même tapez le nom de votre établissement et voyez à quelle place vous vous situez, évaluez le CA que ces sites vous apportent et appliquez ensuite le taux de commission de Bookassist au lieu du taux facturé par ces intermédiaires, vous aurez une idée du CA que vous avez perdu. Car, ne nous trompons pas, les personnes qui tapent le nom de votre hôtel ont bien dans l’idée de réserver directement chez vous et non par un intermédiaire. Les sites généralistes l’ont parfaitement compris et cherchent de plus en plus à tirer profit de cette tendance de la réservation directe aux hôtels par les internautes et certains vont même jusqu’à vous proposer un moteur de réservation gratuit sur votre propre site pour capter ces réservations et augmenter leurs fichiers clients!
Conclusion: Protégez vos noms de domaine, vous sortirez mieux en référencement naturel et commercial.

Quatrième rappel:
Il ne sert à rien d’avoir le plus beau site du monde, le meilleur système de réservation du marché et des prix cohérents si vous n’ouvrez pas les disponibilités.
Rien de plus énervant pour un client que de faire une demande aujourd’hui pour Juillet (ne serait-ce que pour se renseigner sur vos prix pour la préparation d’un voyage) et de voir qu’il n’y a pas de dispos, il pense que l’hôtel est complet ou qu’il n’est pas à jour, pas fiable et il va voir ailleurs. Pourquoi ne pas ouvrir à la vente sur une année pleine? Quel en est l’intérêt ? se protéger d’une éventuelle résa qui tomberait à… 4 % de commission ?
C’est un paradoxe car bien souvent les sites généralistes avec qui vous travaillez ont eux les tarifs bien à jour sur 1 an et vous leur donnez plus de commissions!
Conclusion: Ouvrez toujours vos disponibilités sur au moins 1 an, sinon, pris par vos exploitations, vous oublierez de les réajuster.

Ces rappels n’ont d’autre but que d’améliorer le trafic direct sur vos propres sites, en ces temps de crise où l’augmentation des tarifs est quasi impossible, couper dans ses frais de distribution est l’un des moyens de limiter la baisse de votre CA.

N’hésitez pas à nous consulter sur les autres solutions qui peuvent vous aider à avoir une meilleure visibilité sur Internet avec nos services Trafficbuilder par exemple qui vous permettent de faire, comme les sites généralistes le font depuis longtemps, des campagnes de liens sponsorisés sur Internet.

Soyez vigilants et respectez ces règles, vous serez agréablement surpris par les résultats !

Écrit par Pascal Gauthier, Directeur des Opérations chez Bookassist France


bookassist - technology & online strategy for hotels

Adresse: 149 avenue de Clichy, 75017 Paris, France
Téléphone: +33 (0)1 42 46 70 27
Email:
Web: http://bookassist.org/fr