Nouvelles et Presse

Google présente le bouton +1

By Des O'Mahony | On mercredi, 11 mai 2011

Ciarán Rowe, de chez Bookassist, montre comment la nouvelle fonctionnalité +1 de Google, inspiré du populaire bouton Facebook «J’aime» aura de grandes implications pour la recherche sur internet

Google a récemment présenté une nouvelle fonctionnalité appelée le bouton “+1” , qui permet aux utilisateurs de recommander un site Web dans la page des résultats de recherche. Cette recommandation sera visible aux contacts Google de cette personne - à savoir les contacts enregistrés dans Gmail, Buzz et Reader, etc. Pour voir à qui vous êtes connecté, consultez le tableau de bord Google (https://www.google.com/dashboard/). Il est probable que dans un futur proche, ceci sera élargi pour inclure votre cercle social tout entier, en utilisant des sites hors du réseau Google, comme Twitter.

Afin de voir le nouveau bouton +1, vous devez avoir un profil public sur Google, et être en ligne sur ce compte. Si vous n’en possédez pas un, vous pouvez en créer un sur Google Profiles à cette adresse : https://profiles.google.com/me/CreateProfile/

La fonctionnalité +1 se met en place progressivement, elle n’est donc peut-être pas visible immédiatement par tous les utilisateurs. Vous pouvez tester la version d’essai ici: http://www.google.com/experimental/index.html

Une fois connecté, vous pouvez voir +1 en action: allez sur google.com et entrez votre recherche. La page de résultats devrait ressembler à ceci, avec un petit lien +1 à côté de chaque entrée.


Si vous décidez de recommander la page en cliquant sur le bouton +1, vous verrez une nouvelle ligne apparaître comme suit - ceci offre également la possibilité d’annuler le clic. Ainsi, vous pourrez voir tous les +1 que vous avez créés dans un nouvel onglet dans votre page profil Google:


La version Google de “J’aime”?

La deuxième phase du déploiement de cette nouvelle fonctionnalité consistera à mettre les boutons +1 à disposition des propriétaires de sites Web, afin qu’ils puissent ajouter le bouton sur leur site internet tout comme les boutons «J’aime» de Facebook. Ce service sera certainement beaucoup plus utile que le fait seul d’ajouter le bouton à la page de résultats du moteur de recherches Google. Pour recommander une page avec le bouton “+1” dans les résultats de recherche, un utilisateur doit d’abord visiter le site Web afin de décider s’il veut le recommander, puis revenir à la page de résultats pour utiliser le bouton “+1”, ce qui est peu probable de survenir très souvent, car cela implique un effort supplémentaire et finalement aucune récompense. Cependant, une fois que le bouton est ajouté à la page du site, il est très facile pour un utilisateur de recommander la page en cliquant sur le bouton “+1”. Il faudra probablement encore quelques mois avant que le bouton soit disponible sur les sites Web, mais vous pouvez vous inscrire pour être prévenu de son lancement ici: https://services.google.com/fb/forms/plusonesignup/



Les avantages du nouveau bouton sont doubles - pour les internautes qui font une recherche sur google, qui voient les recommandations faites par leurs amis, ce qui a plus de poids que les recommandations de personnes inconnues, et qui les aide donc dans leur processus décisionnel. Pour le propriétaire du site, qui a des recommandations affichées à côté des résultats du moteur de recherche (et également sur les annonces payantes) et qui donne de l’importance au site, et incite les utilisateurs à cliquer.

Un exemple d’une annonce PPC dont le site aurait été recommandée prendrait cette apparence :



Le message est clair et rend plus probable le fait que l’utilisateur clique sur l’annonce recommandée par ses amis.

Changements au niveau du Pagerank

Mis à part les effets visibles des recommandations, il existe d’autres effets. On spécule sur le fait que «+1» devienne le nouveau PageRank, qui est l’estimation de Google sur l’importance d’une page Web. Une grande partie du PageRank est basé sur le nombre de liens entrants qu’une page possède, mais il est aisé d’en abuser, car des liens peuvent être achetés et les sites peuvent être spammés. Donc, si on considère chaque lien entrant comme un vote, alors un +1 constitue un bien meilleur indicateur, les amis étant moins susceptibles de se spammer entre eux. La perspective de Google sur cette question est la suivante:

“Le contenu recommandé par des amis et connaissances est souvent plus pertinent que celui d’inconnus. Par exemple, une critique cinématographique d’expert est utile, mais l’avis d’un ami sur ce même film est plus significatif, car ce dernier partage des goûts avec vous. Grâce à cela, les recommandations «+1» provenant d’amis et contacts constituent un signal utile à Google pour déterminer la pertinence d’une page pour une recherche en particulier. Ceci est un signal parmi d’autres que Google peut utiliser pour évaluer la pertinence d’une page et son classement; en effet, nous perfectionnons constamment notre algorithme pour améliorer la qualité de recherche. Pour les +1, comme nous l’avons fait avec tous les indicateurs de classement, nous progressons très attentivement et mesurons les effets de ces signaux sur la qualité de la recherche»

Source: Google

En conclusion, que peut faire un propriétaire de site avec ces nouveaux boutons +1 ?
La présence des boutons à côté de vos d’annonces sur le moteur de recherche Google (naturels et payantes), est automatique, il n’y a alors rien à faire de plus à ce sujet. Lorsque la possibilité d’apposer un bouton +1 à votre site web devient disponible, veillez à l’ajouter.

Par-dessus tout, encouragez les gens à recommander votre site Web en fournissant un contenu utile, pertinent et intéressant que les utilisateurs seraient heureux de partager avec leurs amis.


Ciarán Rowe est Senior Search Strategist chez Bookassist (bookassist.org), le partenaire technologique et stratégique en ligne pour les hôtels.

Labels: seo, sem, google


bookassist - technology & online strategy for hotels

Adresse: 149 avenue de Clichy, 75017 Paris, France
Téléphone: +33 (0)1 42 46 70 27
Email:
Web: http://bookassist.org/fr